Géofiction et Mondes Construits

Geopoeia
Jump to: navigation, search
En.gif

La 'Géofcition' est la création des unités géographiques fictives sans aucun autre but primaire que la satisfaction de la création. Les 'Mondes Construits' sont des mondes ou planètes fictifs. Les deux sont des exemples de géographie fictive, bien qu'il faut entendre la 'géographie' dans un sens très diffus, y comprenant l'échelle planétaire (et au-delà).


différence entre la 'géofiction' et la 'construction de mondes'

La géofiction et la construction de mondes se chevauchent: des mondes fictifs créés seulement pour la satisfaction de la création, sont des exemples des deux phénomènes. Des pays, régions et villes fictifs sont des exemples de géofiction (si créés 'sans objectif'), mais ils ne sont pas d'exemples de contruction des mondes. Des mondes créés pour des jeux électroniques, des livres ou des autres raisons, sont des exemples de contruction de mondes, mais pas de géofiction. En outre, il y a une catégorie lié d'unités géographiques fictives en-dessous du niveau planétaire qui ont été créée avec un objectif spécial, comme les utopies et les micronations, qui pour cette raison, ne fait pas partie d'aucune des deux premières catégories.

Les différences brièvement:

objectif échelle spatiale
géofiction seulement la satisfaction de la création (laissée ouverte)
contruction de mondes (laissé ouvert) planétaire (ou plus vaste)

Geopoeia fixe son attention à la contrefactualité créative, ce qui est définie comme 'aucun autre but primaire que la satisfaction de la création'. La géofiction va parfaitement dans ce domaine d'attention; la construction de mondes seulement pour autant qu'il n'y a pas d'objectif (ou au moins d'objectif externe).

catégorisation

Normalement, la géofiction et la construction de mondes sont classifiées par échelle et par lieu:

Les unités géographiques fictives sur des autres planètes (que la Terre) peuvent être considérées comme des créations indépendantes si la planète n'est qu'une toile de fond pour cette création et pas le premier but de la création.

Ce n'est pas toujours clair si une unité géographique est située sur la Terre ou sur une autre planète. Par exemple, le Monde Presque Réel (en) est défini comme 'un monde qui est similaire du monde réel. Cependant, dans le Monde Presque Réel, il y a un peu plus de pays que dans notre monde - et un peu plus de terres.' La question, bien sûr, est si ces propriétés sont suffisantes pour prétendre que c'est un monde différent. L'inspection faite du nombre de changements et additions, on pourrait dire que le Monde Presque Réel est un monde différent (donc un monde construit), et pour ça que ses pays ne sont pas situés sur notre Terre.

variantes de la géofiction et de la construction des mondes

Le plus souvent, c'est une seule personne qui crée un pays, monde, etc. pour sa propre satisfaction, et en général, l'accent d'une telle création est mis sur l'histoire, la culture, la politique, la société, etc. Néanmoins, il y a certains types de géofiction/contruction de mondes (le premier terme sera utilisé ci-dessous) qui diffèrent de cette règle.

géofiction interactive

Il y a par exemple la géofiction interactive, dans laquelle la géofiction sert comme un type de jeu; les différents pays font partie d'interaction. Normalement, ceci veut dire que des pays fictifs sur la même planète ont des rélations diplomatiques, font du commerce ou la guerre, etc. L'Association Néerlandaise de la Géofiction a organisé plusieurs projets d'interaction géofictive depuis la deuxième partie des années 1980.

géofiction expérimentale

Une autre variante est la géofiction expérimentale. Le but ici est d'inventer - en utilisant de la connaissance scientifique disponible - qu'est-ce que ce serait l'apparence d'un monde (ou pays, ou ville) si on changerait certains aspects. Par exemple des planètes dont la même côté reste toujours vers son soleil, ou une qui a une vitesse de rotation assez lente (par exemple une rotation de 60 années au lieu de 24 heures). On pourrait s'imaginer que les effets climatologiques seront extrêmes. En découvrant les effects les plus plausibles, cela voudra dire que la possibilité que de la vie intelligente s'est développée dans ces circonstances, sera très petite. Une telle expérience est alors plutôt géophysique que sociale.

liens

liens généraux

collections cartographiques

  • Norscand (en) - collection de cartes de villes, pays, etc. fictifs
  • Cartographers' guild (en) - forum pour des cartes géofictives et de jeux de rôle

organisations, webrings, et forums